Archives par étiquette : ruby

Pibou, philosophie & ruby

Voilà la suite de notre fil rouge! Aujourd’hui nous allons installer le poste de développement. Je travaille sous MacOS, le comportement est similaire sous Linux (testé sous Ubuntu), je serais ravi d’avoir des retours d’utilisation sous windows.

Philosophie & Acronymes

  • KISS : « Keep it simple, Stupid » -> on reste simple, du code explicite et clair.
  • YAGNI : « You’re Ain’t Gonna Need It! » -> On ne fait pas si on en a pas besoin maintenant.
  • DRY : « Don’t Repeat Yourself » -> on prend garde aux répétitions inutiles, et on pense bien son code.
  • Convention Over Configuration -> on respecte des conventions de code pour limiter au maximum la configuration, rails est là pour vous simplifier la vie.
  • REST : « Representational State Transfert » -> architecture classique du web centrée autour des ressources plébiscitée pour sa simplicité.

Installation du poste de développement

Les outils

Pour installer vos outils sous MacOS, je vous conseille vivement HomeBrew. Je l’ai trouvé plus efficace que MacPort et permet un confort similaire à apt-get pour les linuxiens.

Lorsqu’on travaille avec ruby, on peut être facilement amené à gérer plusieurs versions qui sont malheureusement non compatibles. Il est donc judicieux d’utiliser des outils afin de ne pas se mélanger les pinceaux. En voici deux :

  • RVM (Ruby Version Manager) : celui que j’ai découvert en premier et que j’utilise encore. Très pratique, il permet de configurer des gemsets et de faire les installations des versions.
  • rbenv : se concentre uniquement sur la gestion des versions en étant non intrusif contrairement à RVM qui fourni plusieurs services.

Pour commencer, nous allons utiliser RVM qui nous permettra de cibler des installations et jouer avec la configuration.

Installation de RVM & Ruby

Nous allons installer la dernière version de ruby disponible puis configurer notre environnement via RVM (guide d’installation):

  1. Installer RVM -> $bash -s stable < <(curl -s https://raw.github.com/wayneeseguin/rvm/master/binscripts/rvm-installer)
  2. Installer ruby 1.9.3 -> $rvm install 1.9.3-p125
  3. Sélectionner ruby 1.9.3 -> $rvm use 1.9.3-p125
  4. Vérifier sa version (ruby 1.9.3p125) -> $ruby –version
  5. Pour sélectionner cette version par défaut pour la configuration rvm -> $rvm use 1.9.3-p125 –default

Et voila vous avez ruby 1.9.3 installé et sélectionné.

 Et après ?

Nous avons abordé la philosophie du projet et l’utilisation de RVM. Dans le prochain épisode :

  • l’installation de rails
  • la génération du projet
  • notre premier déploiement

@ bientôt

La naissance de Pibou – préambule

Je vous propose un voyage à travers des technologies web, des outils, et un écosystème luxuriant. Point de vérité absolue ou de solution ultime en vue, mais du partage et de la découverte.

Le besoin

Qui dit application dit réponse à un besoin. Disons un outil de gestion pour votre collection de dvd/blu-ray.

Quelles technologies ?

Il s’agit d’une application CRUD classique, nous allons en profiter pour utiliser un framework de « haute productivité ». Nous pourrions choisir Play!, SpringRoo ou Grails mais nous allons nous pencher sur Ruby On Rails. Nous allons partager notre travail avec Git sur GitHub et nous déploierons l’application sur Heroku.

Nous croiserons la faune et la flore de cet écosystème au fur et à mesure de nos besoins et de nos envies. Parmi les espèces que nous pourrions rencontrer : RVM, JS, CoffeScriptLESS ou Sass , Bootstrap from twitter, devise et bien d’autres encore…

Préparation des bagages

Pour partir sur la route avec Ruby On Rails, on peut faire une petite préparation avec quelques excursions de mise en bouche :

Ya plus qu’a…

Ces quelques bagages en poche, nous partons pour la réalisation de notre gestionnaire de dvd. Nous pouvons nous projeter dans les fonctionnalités et voir où le vent nous portera.

Ah oui, j’oubliais, Pibou sera le nom du projet 😉 @très bientôt.