Codefest intel XDK à Toulouse organisé par BeMyApp

Quelques mots pour vous parler du codefest sur l’intel xdk organisé par BeMyApp à l’Epitech de Toulouse auquel j’ai participé avec un ami.

Accueil & orga

Le staff de BeMyApp était très sympa, l’accueil était chaleureux et les gens souriants. Pour la salle, bien que pourvue en boisson et grignotages, c’était plus compliqué. Il y avait apparemment plus de monde que prévu et il a fallu dealer pour trouver des places assises (merci à celui qui nous a permis de nous poser). Au final, la salle était bondée mais dans une bonne ambiance.

Présentation

Nous avons eu deux intervenants Xavier Hallade d’intel et Olivier Gonthier Consultant Android chez Orange Vallée.

Pour faire simple, Intel propose un ensemble d’outils pour faire du développement mobile à partir d’un dev web. Parmis ces outils :

  • Un éditeur de code basé sur brackets dont je vous parle dans l’article Brackets, l’éditeur web expérimental à expérimenter !
  • Un designer pour créer ses applications avec du WYSIWYG
  • Un émulateur (Apache Ripple)
  • Un écran de test pour mobile
  • Un écran de debug qui utilise les debugger tools de chrome
  • Un compilateur qui utilise Apache cordova pour lier le « tronc » web aux capacités natives des devices
  • Un accès aux serveurx d’intel qui se chargent de la compilation
  • Une api de manipulation de composents & d’événements

La force du produit est le fait d’avoir un environnement de travail complet qui permette un développement mobile en HTML/JS/CSS quelque soit le device ciblé (android/IOS/blackBerry etc..)

Avantages:

  • On s’abstrait du SDK et de l’environnement du device cible
  • On reste dans le même environnement de travail pour créer son appli, la tester, la packager et la déployer (je n’ai pas testé la publication sur les stores)
  • Pour ceux qui sont perdus avec le design, l’éditeur graphique permet de créer des écrans rapidement
  • Utilisation d’un socle commun web (html/css/js) pour faire des applis vers différents os mobiles

Inconvénients :

  • On est dépendant d’une connexion internet
  • On doit faire confiance à Intel pour le code envoyé (On nous a assuré de la confidentialité du code. Au pire on peut toujours obfusquer avant d’envoyer)
  • L’éditeur est pour l’instant bogué (interface qui plante, composants qui disparaissent)
  • La peinture est fraîche, ça reste de la Beta 😉
  • Les performances contestables

Conclusion

Un bon accueil et une présentation sympathique, mais l’intel xdk ne m’a pas convaincu. La peinture est trop fraîche, les performances contestables (du moins pour les applications de démo) et les problèmes trop nombreux à l’utilisation. Ça reste cependant une bonne idée, il faut être attentif aux prochaines évolutions.

N’hésitez pas à le tester et à partager vos avis. Pour les plus motivés, il y a un challenge : http://codefestchallenge.bemyapp.com/

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *