ô toi le mélophile.

Toi qui trouves ici bas un morceau de bonheur
Des suaves mélodies que ton ouïe effleurent.

Deezer et Spotify par la pub envahis
Finalement, vers d’autres outils m’ont conduit
Google music dans mes oreilles est parvenu
Ressuscitant ma bibliothèque perdue
Avec la communauté, le lien me manquait
En ajoutant Grooveshark, mon bonheur fut complet
Je ne pus résister à l’envie d’ajouter
Soundcloud, que mes dernières recherches permet
Il faut quand même préciser que Spotify
Par son paiement mensuel corrige ses failles

Ô toi cher lecteur, en tant qu’utilisateur
Quel est l’outil enchanteur, élu de ton coeur?

3 réflexions au sujet de « ô toi le mélophile. »

  1. majestikvince

    Pour ma part c’est Spotify Premium depuis quelques mois déjà, et j’en suis très satisfait, les nouvelles applis Spotify sont très pratiques.

    Répondre
  2. Meow • Japan & Urbex

    Ohla! Le JB des années 90 et de retour ! Mais avec le Web 2.0. Bah pour moi, rien n’a changé. Le bon vieux Winamp, j’utilise à fond les filtres et tout ça pour mes sélections, et je télécharges à donf de nouvelles choses que j’écoute plusieurs fois et que je dégage si je n’arrive pas a apprécier :p

    Répondre
    1. jbdoumenjou Auteur de l’article

      Oui, j’ai osé l’alexandrin. D’ailleurs merci à ceux qui ont supporté les versions précédentes et à Mr Eric pour sa correction 😉
      Sinon, j’avoue utiliser toujours winamp chez moi.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *