SVN tu l’aimes ou tu prends GIT!

Tout développeur qui se respecte utilise un outil de gestion de sources. Si vous me dites que vous envoyez encore des archives par mail, je ne peux plus rien pour vous…

De quoi parle-t-on ?

Plaçons le contexte, SubVersioN (2000) fut créé pour remplacer CVS (1989) et reste utilisé dans de nombreux projets. Quant à GIT (2005), que dire ? Rapide, puissant, efficace. Ok, j’en fais un peu trop. Pour vous faire une idée plus précise sur le fonctionnement et l’utilisation de GIT, je vous invite à regarder une excellente présentation réalisée par Sébastien Douche (partie 1, partie 2).

Au début, tu as peur de GIT

  • les commandes à apprendre/comprendre
  • la gestion locale/distante
  • mal utiliser sa puissance (ex: suppression sur tout l’historique)
  • la compréhension topologie vs timeline

Puis tu te rappelles de SVN

  • Pour enregistrer ton travail, tu es obligé de l’envoyer sur le serveur
  • Tu as peur de faire des branches (surtout pour le merge en fait)
  • Si tu copies/colles un dossier et tu te lamentes
  • Tu as des .svn dans tous les dossiers

Et là, tu t’amouraches de GIT

  • merge hyper efficace et paramétrable (plusieurs algo sont disponibles)
  • Un renommage de fichier, si vous l’avez déjà pratiqué avec svn, vous savez de quoi je parle 😉
  • Pas de .svnquisefoupartout
  • La logique qui vous permet de mieux structurer votre code (création et utilisation des branches & Tag)
  • Grande liberté de manipulation
  • La rapidité d’utilisation (on se demande parfois s’il s’est passé quelque chose)

Le mot de la fin

J’ai aimé SVN comme un premier amour, la lumière après les ténèbres mais notre histoire est finie.

La puissance et le confort de GIT en font une arme redoutable. Si vous prenez la peine de passer vos a priori et le début de la courbe d’apprentissage, vous ne pourrez plus vous en passer.

Et vous, êtes-vous GIT ?

5 réflexions au sujet de « SVN tu l’aimes ou tu prends GIT! »

  1. majestikvince

    Personnellement je suis arrivé il y à un peu plus d’un an dans une boite qui n’avait pas de gestionnaire de source. J’ai donc commencé par mettre en place ce que je connaissais : SVN. Maintenant que tout le monde s’y est habitué il serait compliqué d’en changer néanmoins j’avoue que GIT est tentant.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *